DDT 53 : appel au boycott de l’AG de la direction

vendredi 19 avril 2019
par  com
popularité : 4%

Vous trouverez ci-joint le communiqué intersyndical envoyé aux agents de la DDT 53.

"Communiqué destiné à l’ensemble des agents de la DDT 53

Le 14/03/2019 la direction a organisé une réunion relative à l’examen des propositions de promotion au titre de l’année 2020. Nous y avons été conviés en tant que représentants des organisations syndicales. Lors de cette réunion la direction a fait des propositions de promotion que nous tenons à dénoncer, car elles ne nous semblent ni justes ni équitables.

Depuis quelques années déjà, nous sommes en désaccord avec certaines propositions de promotion. Nous contestons le fait qu’une proposition de promotion devienne parfois un outil de management. Cette attitude de la part de la direction peut contribuer à dégrader les relations entre les agents et instaurer une mauvaise ambiance au sein des différents services. De plus, certains agents peuvent se sentir lésés et penser que leur travail n’est pas reconnu.

À l’heure où la direction met en avant le « Bien-être au travail » et tient un discours empathique de façade vis-à-vis des agents, nous pouvons nous demander s’il ne s’agit pas simplement d’une stratégie de communication.

Au vu de ces remarques, nous vous appelons à boycotter l’assemblée générale de la DDT du 26 avril prochain.

Ce communiqué peut être adressé à la direction pour refuser l’invitation à l’AG de la DDT."


Documents joints

Communiqué intersyndical

Brèves

"Retraite : la bataille reste à venir"

mercredi 21 août

Lire l’article publié sur le site de la CGT le 19 août 2019. Pour l’heure seul « le blocage du niveau de financement des retraites et l’allongement de la vie active » apparaît comme une certitude.

Ratification CETA

vendredi 26 juillet

validée par l’Assemblée nationale : 265 pour, 211 contre, 77 abstentions. Déposée le 23.07.2019 au Sénat et renvoyée à la Commission des affaires étrangères, de la défense et des forces armées. CP CGT du 18.07.2019
Rappel : + de 90 % des dispositions du CETA sont déjà appliquées depuis sept. 2017. Chacun des 38 parlements nationaux et régionaux doit ratifier l’accord. car un seul refus annulerait tout.

STOP CETA

jeudi 11 juillet

Alors que l’Assemblée nationale doit se prononcer, le 17 juillet, sur le projet de loi de ratification du Ceta, le collectif Stop Ceta appelle à amplifier la mobilisation jusqu’à cette date. Communiqué de presse CGT du 10 juillet 2019

DIR MASSIF CENTRAL

jeudi 4 juillet

Blocage de l’A75 dans les 2 sens le 1er juillet 2019 : lire la lettre ouverte de l’UF CGT