DDT 11 (Aude) : déclaration des élu-e-s CGT au CHSCT du 29/11/2018

lundi 26 novembre 2018
par  com
popularité : 1%

Vous trouverez ci-joint la déclaration des élu-e-s CGT au CHSCT du 29/11/2018.

Béatrice Martinez
beatrice.martinez.-.cgt-11.syndicats.oh.ddtm-11@i-carre.net


L’augmentation de nos salaires pour améliorer nos conditions de santé et de vie au travail !

Monsieur le Président, Mesdames et Messieurs les membres du CHSCT

Nous faisons ce-tte déclara-tion en CHSCT car ce-tte instance, a comme son nom l’indique, compétence sur les condi-tions de travail, de vie et de santé au travail.

Notre CHSCT se -tient dans une période et un contexte social par-ticulièrement dégradés qui légi-ment complètement les revendica-tions sociales portées par le mouvement actuel dit "des gilets jaunes". Il est bien évident que la CGT ne saurait cau-tionner tous les mouvements qui tentent de le dévoyer sur le chemin du racisme, de la xénophobie, de la violence, du rejet de toute idée de solidarité, du poujadisme an- impôts et donc an-ti services public.

Ce mouvement est révélateur d’un refus massif de l’austérité. Il va bien au-delà de la contesta-tion des taxes sur le carburant. Il exprime le besoin d’augmenta-tion des salaires, pensions et minima sociaux autant que le refus des dispari-tions des services publics et l’abandon de quar-tiers et de territoires en-tiers.

La CGT juge que l’écologie et la lu-tte contre le réchauffement clima-tique ne doivent pas être un prétexte pour faire payer « ceux d’en bas » alors que les grandes fortunes et les plus gros pollueurs se "gavent" de dividendes et de cadeaux fiscaux sans aucune contrepar-tie !

Il n’y aura pas de transition écologique sans justice sociale et- fiscale, sans démocratie !

C’est pourquoi la CGT revendique et se bat pour une forte présence de nos Ministères respectifs ainsi que des DDT(M), en tant que services techniques de l’État, au plus près des territoires et des citoyens. C’est cet objectif qui fonde la légitimité des agents et leurs missions de service public.

Mais au-delà de ce mouvement, les nombreux conflits sociaux en cours dans les entreprises, les administra-tions et services publics posent eux aussi les ques-tions sociales et en par-ticulier la faiblesse du niveau des salaires.

Les agents de la DDTM ne sont pas en dehors de ces réalités avec des salaires bloqués ou évoluant en dessous de l’in+a on depuis plus de vingt ans.
Depuis 2010, année du gel du point d’indice, la dévalorisa-tion de nos salaires dépasse les 9 %. A -titre d’exemple, si la valeur du point d’indice n’évolue pas de manière conséquente, une catégorie A recrutée il y a 20 ans à 50 % au-dessus du SMIC, ne le sera plus qu’à 13 % au-dessus de celui-ci en 2021 !
Sans mesures salariales, le premier grade de la catégorie C sera au SMIC dès 2020, celui de la catégorie B dès 2022 et la catégorie A en 2025 !

Après dix années de restructura-tions incessantes, de pertes de missions et de mé-tiers, de suppressions dras-tiques d’effec-tifs et de moyens, ce-tte spirale infernale qui a causé tant de dégâts sociaux et de souffrance au travail dans nos services, semble ne jamais s’arrêter.
Ce-tte situa-tion ne pourra qu’être aggravée par AP 2022 et ses funestes conséquences.

On ne peut passer sous silence le fait que s’ajoutent également les -fins de mois de plus en plus dures pour bon nombre de nos collègues, avec l’inévitable impact sur la vie de famille, les enfants, les loisirs, les transports, etc ...

Autant de sujets qui portent en filigrane la ques-tion du lien entre notre santé et l’environnement qu’il faut absolument protéger mais autrement que par de "l’écologie puni-tive" qui fragilise les plus faibles !

En conséquence, la CGT juge que l’on ne peut pas dissocier les condi-tions de travail dégradées, avec les condi-tions de vie personnelles et familiales, elles aussi dégradées par manque de pouvoir d’achat.

La CGT réaffirme sa revendication d’une réévaluation immédiate du point d’indice sur la base d’un minimum de 1 800 euros bruts par mois et la reconstruction des grilles indiciaires à partir de ce minimum.

La CGT vous demande de transmettre sa revendication de mise en place de négociations salariales et de rémunérations avec comme base l’augmentation du point d’indice et un meilleur déroulement de carrière pour tous les agents.

Carcassonne le 29 novembre 2018


Documents joints

Déclaration CGT CHSCT DDT 11

Agenda

<<

2018

 

<<

Décembre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
262728293012
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31123456
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois