Eure-et-loir : le Comité Technique du 3 octobre 2018 en présence de la Préfète présage une énième réorganisation au 01/01/2019 pour la DDT 28.

mardi 23 octobre 2018
par  com
popularité : 1%

Ci-joint la déclaration CGT lue en préalable au Comité technique de la DDT 28 qui s’est tenu le 3 octobre 2018, en présence de la préfète de l’Eure-et-loir.

PDF - 55.1 ko
Déclaration CGT CT DDT 28

BREF COMPTE-RENDU DE CE COMITÉ TECHNIQUE
Synthèse des annonces faites - oralement - par Mme la Préfète :

Faisant référence à la circulaire du 24/07 du 1er ministre, la préfète a annoncé oralement (aucun document n’ a été remis en séance) les "médaillons" faibles et les points forts de la DDT 28 :
- les points forts : domaine de l’eau, domaine agricole (on est en Beauce !!!!!!), domaine qualité de la construction.
- en ce qui concerne l’instruction, ads – fiscalite – Anah – Anru : la préfète ne voit aucun inconvénient à la création d’un pôle (inter-départementalisation) pour le financement du logement social, avec la dématérialisation
- ressources humaines : elle préconise la proximité dans chaque DDI et en préfecture sauf pour les « moyens généraux » (flotte voiture, standart, acceuil....) qui pourraient être regroupés en un seul pôle (DDT - DDCSPP - Préfecture)

La préfète de l’Eure-et-loir ne proposera pas une fusion avec une autre DDT mais avec une telle réorganisation, les missions de la DDT 28 seraient extrêmement réduites : tous les agents ne seront pas mutés au service agricole !!!!!!!
Elle n’a pas paru avoir conscience de l’angoisse et du stress des agents qui seraient générés par une énième réorganisation de la DDT 28 au 01/01/2019.


RÉGION CENTRE-VAL-DE-LOIRE : article publié précédemment sur la réorganisation des services de l’État :
- Réorganisation des services de l’État (région Centre) : lettre ouverte à la directrice de la DDT 41 : lien direct


RELIRE notre article :
"Deux circulaires mortifères : la destruction et la privatisation des services de l’État sont « en marche »"

ET TÉLÉCHARGER le tract du SNPTAS CGT
La CGT dénonce cette énième remise en cause du secteur public et entrevoit déjà ses conséquences sociales
désastreuses pour les agents qui sont tout à la fois citoyens et usagers.

cliquer sur l’image


POUR MÉMOIRE
Consulter le document "Ré-Action Publique 2022 - Analyse du SNPTAS CGT"


Navigation

Articles de la rubrique

Agenda

<<

2018

 

<<

Décembre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
262728293012
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31123456
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois