Région Île-de-France : la réunion avec le préfet confirme la volonté d’un pilotage direct par les préfets de tous les moyens humains et matériels de nos missions...

vendredi 26 octobre 2018
par  com
popularité : 1%

Vous avez ci-joint, le compte-rendu CGT de la réunion du 10 octobre 2018 à la préfecture de la région Île-de-France sur les conséquences de la circulaire du 24 juillet du premier ministre (Déclaration et questions/observations des représentants CGT en fin de document)

PDF - 1.9 Mo
Compte-rendu CGT IdF

"(...) le préfet a insisté sur différents points :
- intégration des UD des directions régionales dans des DDI
- particularité de la région Île-de-France (pour une organisation différente)
- gestion RH
- périmètre des administrations concernées par cette réorganisation
- transferts de compétences vers les collectivités locales
- liens avec les établissements publics
- « accompagnement social » de ces réformes
- pôle 3E (Entreprises, Emploi et Economie)
(...)
Il " a annoncé sa volonté que cette instance informelle se réunisse régulièrement et en particulier dès lors que le gouvernement aura fait ses choix après les remontée de l’ensemble des préfets de région. C’est donc lors d’une prochaine réunion qu’il devrait présenter ses choix, et l’impact pour l’ensemble des agents.
Pour la CGT, cette réunion n’a pas permis d’entrer dans le fond du sujet : le préfet rappelant que les choix n’étant pas faits, on ne discuterait pas des pistes qu’il travaillait...
Ainsi nous attendrons les suites données sans être dupe des choix qui pourraient être faits : sans moyens ni renforts supplémentaires, mais avec des baisses d’effectifs, c’est bien vers un possible nouveau découpage des administrations que nous allons, avec la volonté d’un pilotage direct par les préfets de tous les moyens humains et matériels de nos missions...
Sur les conditions de logement et le pouvoir d’achat des agents de l’État en Île-de-France, problème essentiel pour la CGT vis-à-vis des mobilités et vacances de postes, le préfet de région admet le problème mais n’offre pas de réponse directe... sauf la piste modeste de l’action sociale... dont chacun sait que les crédits ne sont pas à la hauteur des besoins !" (...)


RELIRE notre article :
"Deux circulaires mortifères : la destruction et la privatisation des services de l’État sont « en marche »"

ET TÉLÉCHARGER le tract du SNPTAS CGT
La CGT dénonce cette énième remise en cause du secteur public et entrevoit déjà ses conséquences sociales
désastreuses pour les agents qui sont tout à la fois citoyens et usagers.

cliquer sur l’image


POUR MÉMOIRE
Consulter le document "Ré-Action Publique 2022 - Analyse du SNPTAS CGT"


Navigation

Articles de la rubrique

Agenda

<<

2018

 

<<

Novembre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
2930311234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293012