CHSCT de la DDTM de la Gironde du 6 février 2018

lundi 19 février 2018
par  com
popularité : 1%

Vous trouverez ci-joint :

- le compte-rendu général du CHSCT du 6 février 2018
- le compte-rendu sur la partie maritime : "SML : le théorème de Pasqua"
- la déclaration CGT du CHSCT du 19 décembre 2017

A la DDTM 33, point de dialogue !

En bonne suite du CHSCT du 19 décembre 2017, révélateur des dysfonctionnements objectifs de la direction, vos élus CGT exprimaient l’espoir que les sujets les plus graves seraient enfin traités.
Nous nous appuyions pour cela sur une récente enquête de l’ISST (Inspecteur Santé-Sécurité au Travail), déclenchée suite à nos alertes répétées. Le rapport d’enquête, accablant pour l’administration, constituait pour nous une nouvelle base partagée et saine pour construire un dialogue constructif.
Hélas, nous sommes décidément d’incorrigibles optimistes....et, une fois encore, nous venons d’être déçus par une administration qui d’une main reconnaît ses fautes en délégation CHSCT et de l’autre, reconduit dénégations et esquives quant elle ne manifeste pas son hostilité vulgaire envers la CGT.

- Tentative de muselage de la CGT, 
- Refus de répondre à des questions concernant la formation et la sécurité des agents pilotant des navires,
- Enterrement du Document unique d’évaluation des risques professionnels...

La CGT, estimant que l’administration a commis une série de fautes professionnelles au SML et à l’Éducation Routière, demande réparation pour tous les agents victimes des dysfonctionnements des services !


Documents joints

CR CHSCT 6.02.2018
CHSCT SML
Déclaration CGT 19.12.2017

Agenda

<<

2018

 

<<

Juin

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
28293031123
45678910
11121314151617
18192021222324
2526272829301