Les constats de la CGT sur le bilan annuel de la Fonction publique en matière d’emploi, de recrutements et de rémunérations

mercredi 29 novembre 2017
par  com
popularité : 1%

Ci-joint l’analyse de la CGT suite à la présentation faite au CCFP du 6 novembre du rapport annuel Fonction publique 2017 :

QUELQUES EXTRAITS :

"Les 45 pages de ce titre I montrent tout le foisonnement de la DGAFP au cours de l’année qui vient de s’écouler (...)" Ce titre I qui retrace ainsi les impulsions données constitue plus un rapport des activités de la DGAFP qu’un rapport sur l’état de la fonction publique.

(...) Ces choix de présentation nous semblent aussi révélateurs d’un état d’esprit, celui d’une fonction publique qui se pilote par le haut, en prenant des directions qui n’ont pas été travaillées avec les agents. De ce fait, on en élude presque totalement ce qui fait le quotidien des services. Pas un mot sur l’austérité budgétaire qui est pourtant devenue « LE » principal facteur déterminant les politiques RH aujourd’hui. (...)

Effectifs
Sur le Titre II : (...) Dans la FPE, alors même que le poids des retraites croît en 2016, la part des dépenses de personnels dans le

PDF - 321.7 ko
Analyse CGT Rapport FP

budget de l’Etat baisse de 40,3% à 39,2%. Preuve que des coupes importantes ont été opérées.
(...) Nous noterons que pendant ce temps, le gouvernement multipliait les aides aux entreprises, creusant allégrement la dette publique. Les 20 milliards du CICE (à lui seul) représentent 1/6ème des dépenses de personnel de l’Etat. Avec cette somme, on pourrait créer 390 000 postes de fonctionnaires d’Etat (sur la base d’un ETP valorisé à 51 329€/an en 2015). Bien loin des hypothétiques 100 000 créations d’emplois éventuellement liées au CICE…

(...) D’autres données issues du rapport confortent notre analyse sur les effectifs de la fonction publique. En effet, sur les 10 dernières années, l’emploi public progresse moins vite (+0,3%) que le reste du salariat (+0,4%/an). On est donc loin de la gabegie souvent évoquée quand on parle de l’emploi public. (...)

Côté salaires
(...), ce rapport apporte aussi des clarifications, notamment sur le niveau des rémunérations comparées entre le public et le privé. Les salaires nets sont assez proches. Ce qui est très surprenant. En effet, le niveau de rémunération des agents publics devrait être nettement supérieur en raison de la structure même des emplois. 51% des agents publics sont diplômés du supérieur contre 35% dans le secteur privé. Ce qui laisse bien sûr entendre une non-reconnaissance des qualifications dans le secteur public. (...) "


Agenda

<<

2018

 

<<

Janvier

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930311234